Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

Les diplômes du bac, BEP, et BTS peuvent être retirés au secrétariat du lycée. (se munir d'une pièce d'identité)


Réunions Parents/Profs


Mardi 18 décembre 14h00 à 20h00 : 2ndes GT et Pro
Jeudi 20 décembre 14h00 à 20h00 : Premières GT et Terminales GT

Film réalisé par les élèves de la seconde 5

Les douze élèves du groupe de Littérature et Société ont participé à un concours intitulé « Buzzons contre le sexisme ». La formation  comportait  huit filles et quatre garçons.
Notre participation au concours Buzzons contre le sexisme s’inscrit dans un projet plus large, sur l’année scolaire 2016-2017 : l’étude des inégalités entre hommes et femmes et des luttes contre les discriminations sexistes.
Les élèves ont choisi d’intituler leur vidéo : « Filles, garçons, réveillez-vous ! », comme un clin d’œil au célèbre ouvrage d’Olympe de Gouges, qu’ils ont vu au CDI : Femme, réveille-toi.
Le film dure 6 minutes 41 sec.  et se compose de quatre saynètes, plus un petit intermède dansé.

 

 

Il met en scène diverses situations sexistes, imaginées par les lycéen-ne-s.
Les machos, tous des manchots!  (saynète de la vaisselle)
Une jeune femme fait la vaisselle tout en tâchant de calmer son bébé qui hurle. Son mari rentre sans se soucier du malaise flagrant de son épouse. Voyant que le calendrier est ouvert sur le 8 mars, Journée Internationale des droits des femmes, il dit à sa femme, d’un air condescendant : « Laisse chérie, tu le feras demain. »
Danse avec les hommes  (saynète de la danse classique dans la salle de boxe)
Plusieurs filles suivent un cours de danse classique. Un garçon arrive, demande s’il peut intégrer ce cours, mais aussitôt les danseuses murmurent, d’un air sceptique : « Ah ! mais c’est un garçon ! »
Les garçons aussi aiment danser  (intermède break dance)
Le sexisme pour les nuls  (saynète du CDI - cagibi)
Un jeune macho arrive au CDI et critique les lectures des filles qui lisent toutes des ouvrages féministes : selon lui, ce combat est dépassé. Aussitôt, les filles lui prouvent le contraire, chiffres à l’appui.
Femme au volant, mort au tournant?   ( saynète de la voiture)
Une jeune fille entre dans sa voiture ; un jeune homme crie « Femme au volant, mort au tournant ! »  Il l’oblige à sortir, s’installe à son tour, mais son attention est distraite par un groupe de filles ; il ne regarde plus la route… et c’est l’accident.