Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

Résultats du BAC : Les résultats seront diffusés le 6 juillet à 10h. Les relevés de notes seront transmis aux élèves le 6 juillet à 14h. Les élèves qui doivent subir les épreuves du 2nd groupe devront se présenter aux professeurs principaux dans les salles indiquées dans le hall pour le choix des disciplines. Les diplômes seront transmis au mois d'octobre 2018

- IMPORTANT Fermeture définitive de l'ENT -

BOURSE AUX LIVRES 2018-2019 -

- INSCRIPTION RENTRÉE 2018

- CALENDRIER RENTRÉE Septembre 2018-2019

BAHUT-RÉALITÉ - LYCÉE DU HAUT-BARR À SAVERNE

Une filière de haute précision

Le lycée du Haut-Barr à Saverne a ouvert un bac pro microtechniques. Depuis la rentrée,
douze élèves ont intégré cette filière en seconde. Unique dans le Bas-Rhin, elle forme des
professionnels de la précision.

C’est le « petit nouveau » de la rentrée. Depuis septembre, le lycée polyvalent du Haut-Barr à
Saverne propose une nouvelle offre de formation. En plus de ses filières générales et
technologiques, de ses sections de techniciens supérieurs et de sa filière professionnelle en
plasturgie (*), l’établissement a ouvert un baccalauréat professionnel microtechniques. « Une filière
unique dans le Bas-Rhin », souligne Roland Buttner. « Ce bac pro, héritier de la filière
micromécanique qui était proposée au Haut-Barr, permettra d’assurer une formation complète, de
la seconde au bac + 2. » Et le proviseur de relever : « Nous avons le seul BTS microtechniques de
l’académie. Et seuls 31 lycées proposent cette formation en France. » Logique donc pour
l’établissement de proposer en amont un bac pro.

Réaménagement des espaces et 240 000 € d’investissements


Une nouvelle formation « porteuse d’emplois », dixit le proviseur, transformé en véritable VRP lors
de la présentation de ce nouveau bac pro aux collèges (chefs d’établissements, professeurs
principaux, etc.) et aux CIO (centres d’information et d’orientation) du secteur. « Le secteur de la
microtechnique est porteur et exige qualité et précision. »
« Sans trop de publicité, nous avons ouvert une classe de douze élèves », indique Charles Arnold,
chef de travaux au lycée du Haut-Barr. Douze élèves qui ont intégré la seconde. Et d’autres
suivront l’an prochain. « La montée en puissance se fera progressivement », assure-t-on.
« Dès leur arrivée en seconde, on leur fait découvrir les métiers accessibles avec leur diplôme. Car
souvent, ils confondent métier et formation », explique Evalie Starowicz, professeur de français et
d’histoire-géo. Elle dévoile ainsi que le bac pro microtechniques forme au métier d’agent de
montage, « pour la fabrication de petits ensembles », ou d’agent de maintenance de produits
microtechniques en outillage. « Si votre webcam est cassée, ces élèves seront capables de
travailler sur des outils qui permettront de la réparer », traduit Michael Ambry, enseignant en
plasturgie et délégué aux entreprises. Bref, il forme des professionnels de la précision.


Accompagnement personnalisé


« Les premières semaines en seconde s’accompagnent également d’une visite en entreprise afin
que les élèves voient leur futur métier », fait savoir Evalie Starowicz. « Il y a une vraie
méconnaissance de ce que l’on peut faire après cette formation. » Précisant qu’après ce bac pro,
« les possibilités sont nombreuses » (lire ci-contre).
Tout au long de leur formation, d’une durée de trois ans, l’établissement propose, aux dires des
deux professeurs, un accompagnement personnalisé via notamment la mise en place
d’apprentissages par compétences qui permet de mesurer la progression des acquis. « Cette
approche, mise en place depuis quelques années maintenant, permet de rassurer l’élève en
mettant en avant ses savoir-faire. Et cela conduit a de bons résultats », assure Evalie Starowicz.
Pour accueillir cette formation, le lycée, qui possédait déjà du matériel pour assurer la formation de
ses élèves en BTS, a réaménagé ses espaces. « 120 000 euros, financés par la Région Grand Est,
ont été investis dans de nouvelles machines pour l’année 2017 », affirme le proviseur. Précisant
que la même somme sera investie en 2018.

 

Un nouveau label de qualité

 

Dès la seconde, les élèves en bac pro microtechniques ont quatre semaines de stage en entreprise
ou PFMP (périodes de formation en milieu professionnel). Cette année, le lycée du Haut-Barr lance
son label de qualité, le « label qualité PFMP : les savoirs être ». « À la fin de la période de stage,
le tuteur peut certifier que le stagiaire a respecté certains points », indique Charles Arnold.
Ponctualité, langage adapté et respectueux, preuve de curiosité, esprit d’initiative, travail de
qualité ou encore respect des consignes de sécurité peuvent être pris en compte. « Ce label
concerne tous les élèves qui effectuent un stage. On espère que ce sera un levier, un “plus” qui
permettra à nos élèves de trouver un autre stage ou un travail. »

 

Le bac et après ?

 

Son bac pro microtechniques en poche, l’élève peut soit intégrer le marché du travail (entreprises
industrielles ou de maintenance de produits ou systèmes microtechniques dans différents
secteurs), soit poursuivre ses études en BTS. Cette formation lui ouvre les portes de plusieurs
BTS, comme le BTS conception et industrialisation en microtechniques proposé au lycée du Haut-
Barr, mais aussi le BTS conception de produits industriels ou encore le BTS industrialisation de
produits mécaniques… « Et si après son BTS, l’élève souhaite poursuivre encore ses études, il
peut intégrer une licence professionnelle que l’on propose ici en partenariat avec les Universités de
Strasbourg », fait savoir le proviseur Roland Buttner.

 


(*) Le lycée du Haut-Barr propose des filières générales : bac ES, S (option SVT et SI), une filière technologique :


STI2D bac ; deux filières professionnelles : pro microtechniques et bac pro plastiques et composites ainsi que deux
sections de techniciens supérieurs : BTS conception et industrialisation en microtechniques et BTS Euro plastic.



Rens. sur le bac pro microtechniques lors de la journée portes ouvertes du lycée du Haut-Barr le samedi 10 février,
auprès des collèges ou du lycée au ✆ 03 88 71 22 11.