Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

Résultats du BAC : Les résultats seront diffusés le 6 juillet à 10h. Les relevés de notes seront transmis aux élèves le 6 juillet à 14h. Les élèves qui doivent subir les épreuves du 2nd groupe devront se présenter aux professeurs principaux dans les salles indiquées dans le hall pour le choix des disciplines. Les diplômes seront transmis au mois d'octobre 2018

- IMPORTANT Fermeture définitive de l'ENT -

BOURSE AUX LIVRES 2018-2019 -

- INSCRIPTION RENTRÉE 2018

- CALENDRIER RENTRÉE Septembre 2018-2019

 Présentation détaillée et illustrée
de 1ère et 2ème année BTS CIM année 2017/2018

Présentation

 
Le titulaire de ce BTS intervient tout au long de la chaîne de développement et d'industrialisation d'appareils miniaturisés et pluritechnologiques.
 
Il peut travailler dans une entreprise de conception et de fabrication de matériels de précision tels que les équipements électroniques et informatiques,
l'industrie automobile, la construction aéronautique et spatiale, l'industrie nucléaire, le matériel médico-chirurgical, les instruments de mesure,
l'optique, la photographie, l'horlogerie, le jouet, etc.
Le technicien supérieur CIM conçoit et modifie des appareils et des équipements microtechniques selon un cahier des charges.
Il optimise les associations de matériaux, les procédés, les processus et l'intégration de composants pluritechnologiques.
Il modélise les solutions adoptées sur un poste de conception assisté par ordinateur (CAO) avant de les tester et de les valider en réalisant
des maquettes et des prototypes et en concevant des outillages. En vue de l'industrialisation d'un produit, il définit tout ou partie du processus
de production et vérifie la faisabilité du projet à partir de modèles numériques élaborés par ses soins.
Il peut aussi participer à la maintenance d'appareils microtechniques, mettre en service de nouveaux équipements et en expliquer
le fonctionnement aux opérateurs, améliorer les postes de travail existants et contribuer à la gestion de la production.
 

 

 

Contenu et organisation en 1ère et 2ème année : 

 
La formation comprend 33 heures d'enseignements par semaine en 1ère et 2ème année.  Elle articule enseignements généraux et enseignements techniques et professionnels. Ces derniers totalisent 75% du volume horaire total. 
 
Les horaires, pour la formation initiale, s'organisent comme suit : 
 
 
    • Expression française : 3h (1ère année, 2ème année)
    • Mathématiques : 3h (1ère année, 2ème année)
    • Anglais : 2 h (1ère année, 2ème année)
    • Sciences physiques - Physique appliquée : 3h (1ère année, 2ème année)
    • Conception et études des systèmes : 6h (1ère année), 7h (2ème année)
    • Préparation : 6h (1ère année, 2ème année)
    • Réalisation et intégration des microsystèmes (génie électronique et génie mécanique) : 10h (1ère année), 9h (2ème année)
 
La formation est complétée par un stage d’immersion de 6 semaines en entreprise, en fin de 1re année, qui permet à l’étudiant
de se confronter au réel. Il fait l'objet d'un rapport de stage et d'une soutenance devant un jury. 
Possibilité de poursuites d’études et débouchées.
Le BTS conception et industrialisation en microtechniques ouvre la voie à la vie active. 
 
 
    • Classe préparatoire technologique ATS en vue d’intégrer les grandes écoles d’ingénieur
    • École d’ingénieur en alternance ou en formation initiale avec prépa intégrée
    • Licences professionnelles à caractère industriel (nombreuses spécialités possibles)
    • Licence L3 en Science de l’ingénieur, science et technique de l’ingénieur, ingénierie mécanique, physique appliquées
(électronique, électrotechnique, et automatisme, médical).
 

Débouchés professionnels :

Les nombreux secteurs d’activités relèvent aussi bien de l'artisanat comme de la production en grande série :  
le jouet, l'automobile, l’aéronautique et l’aérospatial, l’armement, le biomédical, l’électronique (composants et appareillage),
la mécanique de précision (lunetterie, horlogerie, optique), l'industrie nucléaire, la conception et la fabrication de matériels de précision
(appareils photos, périphériques d'ordinateurs, instruments de mesures), la bijouterie. 
Suite à cette formation, l’élève a des capacités pour s’adapter à tous type d’industries que ce soit à caractère micromécanique ou non.
 La formation permet d’acquérir des compétences dans de très nombreux domaines comme la plasturgie,
le prototypage rapide, la métrologie, la qualité, la programmation électronique, etc.

Complément d’informations

L’objectif est de concevoir et réaliser, en équipe, à partir d’un cahier des charges,
et d’en réaliser un prototype fonctionnel ainsi qu’un outillage de validation d’obtention
d’une pièce de l’ensemble.
 

Les élèves doivent ainsi répondre à différents objectifs :

 
    • Conception du produit
    • Conception de l’outillage
    • Conception de la partie électronique et programmation
    • Réalisation du système mécatronique
 

Utilisation de logiciels industriels performants

 
    • CAO (Solidworks 2017)
    • Simulation mécanique et fluidique (Compléments Solidworks)
    • Rhéologie (Moldflow)
    • FAO (FeatureCam)
    • Choix des matériaux (CES Edupack)
    • Exploitation de nuage de points (Scanto3D)
 

Les procédés de prototypage utilisés sont :

    • Découpe et gravure laser (plastique et métal)
    • Impression 3D (FDM et Stéréolythographie)
    • Stratoconception
    • Moule silicone
    • Scanner 3D
    • Coulée en cire perdue
 

Réalisation du prototype en pré-industrialisation à travers les étapes suivantes :

    • Injection plastique

    • Découpe de tôles
    • Montage d’usinage (Création du moule d’injection)
    • Electroérosion (Fil et Électrode)
    • Soudage de pièces plastiques
 

Suivez les étudiants !