Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

Cornélio Procópio

Photo 1 : L'équipe à l'hôtel National des Invalides.

« J'ai adoré les Olympiades de la jeunesse organisée par la Société des membres de la Légion d'honneur (SMLH), dans le cadre des actions menées pour célébrer le centenaire de cette association prestigieuse et  en raison de l'affiliation du lycée au réseau des écoles associées à l'UNESCO (ce qui implique la participation à des actions pédagogiques innovantes). Je suis très fière d'avoir été sélectionnée, grâce à Mme Le Van, mon enseignante de philosophie qui est référente UNESCO, pour représenter, avec mon camarade Antoine Herr, le lycée du Haut-Barr. Cette sélection s'est faite, car nous sommes élève de HLP, en effet ce projet demande un esprit humaniste qui est au cœur de cette spécialité. J'ai trouvé que les Olympiades de la jeunesse étaient une formidable aventure humaine qui m'a permis de rencontrer de très belles personnes, notamment au sein de mon équipe : d'autres jeunes issus de parcours différents du nôtre ; mais aussi des adultes encadrants de la SMLH vraiment attentionnés envers chacun d'entre nous, qui nous ont motivé, aidé, accompagné : Roland Sinteff, Charles Haas, Cyrille Schott, Philippe Navarre... Un grand merci à eux.

Nous nous sommes retrouvés plusieurs fois avant le grand jour, par exemple lors d'un repas au restaurant, d'une visite du musée Louise Weiss à Saverne effectuée par Mme Le Van, ou encore lors d'une découverte des bureaux de la SMLH à Strasbourg. Mais j'ai aussi pu partager de bons moments avec les autres équipes croisées dans les couloirs ou avec qui j'ai partagé ma chambre à l'auberge de jeunesse du CISP à Paris, où nous avons été hébergés.
Ces Olympiades m'ont permis d'accroître ma culture générale. À la fois grâce aux quiz à réaliser en amont (puisque chaque association présente aux Olympiades publiait un descriptif d'elle-même accompagné d'un ou de plusieurs quiz). Mais ce défi m 'a aussi permis de développer mon sens de la collaboration et du travail en équipe (grâce à la journée en présentiel aux Invalides le 26/09/21), ce qui m'a profondément transformée. En plus de me transformer, cela m'a également permis de visiter Paris et de rencontrer des personnes ayant des mérites incroyables puisqu'elles sont décorées de la Légion d'honneur. Qui n'en rêverait pas ? Merci à tous ceux qui m'ont permis de vivre cette formidable expérience qui restera longtemps dans ma mémoire !


rencontres avec femmes ukrainiennes  Clara Guenec, THLP

 



Photo 2 : Une équipe soudée !



Description de la journée du 26/09/2021 :

« La tension était à son comble, la remise des prix allait avoir lieu. Les noms des équipes résonnent sous la tonnelle, où un silence palpable régnait. C'est sur ce résultat très positif : notre équipe a été classée 25e  sur 113, que cette journée exceptionnelle s'est terminée ; mais pour y arriver, il nous a fallu nous dépasser.
A 5h00, le réveil sonne, et tous les participants qui ont occupé l’auberge de jeunesse du Kellerman se réveillent et se dépêchent de prendre leur petit-déjeuner. Puis les deux groupes, qui avaient été formés auparavant, partent en direction de l’Hôtel des Invalides pour 6h45. Arrivés là-bas, un contrôle de gendarmerie nous attend. Nous pénétrons dans l’enceinte de l’Hôtel des Invalides. Dans la cour d’honneur et sous les arcades se trouvent les tonnelles qui accueillent les stands des partenaires de la SMLH. Après un discours sur les règles du jeu, les Olympiades ont été lancées.
Notre équipe est partie à la course aux points, en commençant par le stand d’EPIDE. Après des épreuves plus difficiles les unes que les autres sur ce stand - que nous sommes tout de même parvenus à surmonter - notre équipe a poursuivi vers le deuxième stand, celui de Mme Mélanie Furtado, sculpteure sur argile, sur verre…
Ensuite, nous avons bénéficié d'une visite guidée du Tombeau de Napoléon Ier par M. Cyrille Schott, ancien préfet de région et président de la section SMLH du Bas-Rhin. Après un pique-nique, nous avons entamé la suite des épreuves avec la Fondation Napoléon, où nous devions sauver l’Empereur d’un assassinat fomenté par les Prussiens ! Une fois ce défi emporté, nous nous sommes attaqués à celui de la Brigade des Pompiers de Paris : il s'agissait de mettre, puis enlever, la tenue de feu complète, 8 fois d'affilée et le plus rapidement possible. Malheureusement pour nous, nous avons été détrônés par la dernière équipe à passer sur le stand, de 6 secondes seulement.


Photo 3 : Antoine Herr en tenue de pompier.


L’avant dernier stand était celui de souffleur de verre tenu par deux Meilleurs Ouvriers de France. L’épreuve était simple, faire une boule en verre en soufflant dans une tige, enfin plus facile à dire qu’à faire ! A 15h00, nous nous sommes rendus au dernier stand, celui des Entretiens de l'Excellence.
Puis, à 15h30, a eu lieu l’ultime moment de la journée : la remise des prix des épreuves numériques et des épreuves sur place. Nous sommes arrivés 25e sur les 113 équipes réunies aux Invalides, résultat très honorable. Le temps des adieux est arrivés, chaque équipe a félicité les autres, puis nous avons regagné notre belle région, à 22h, avec plein de joie, grâce à cette journée extraordinaire ! »


Four Corners Antoine Herr, THLP