Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

 
rencontres avec femmes ukrainiennes Photo 1 : visuel des Journées Louise Weiss sur les grilles du Château des Rohan : portrait de l’artiste Kaviiik. 
 
Vendredi 19 novembre 2021, quatre cents élèves, issus de quatre établissements scolaires de Saverne (lycée du Haut-Barr, lycée Leclerc, collège des Sources, collège Poincaré), ainsi que du collège Simone Veil de Herrlisheim, ont pu bénéficier d’une journée d’étude, organisée par la Ville de Saverne et les services culturels, pour découvrir la vie et l’œuvre de Louise Weiss (1893-1983), « qui a généreusement fait de notre Ville sa légataire universelle », ainsi que le rappelle le maire, M. Stéphane Leyenberger. L’objectif de cette journée était de faire connaître aux jeunes participants, dont trois classes du lycée du Haut-Barr (TG1, TG2 et THLP) inscrites dans le projet par Mme Claire Le Van et accompagnées par Mmes Isabelle Gourmelon, Laura Cousandier, Virginie Marie, Caroline Freys-Autret et Laetitia Walther, l’histoire atypique et remarquable de cette pionnière de l’idée européenne dans l’entre-deux-guerres, qui fût aussi directrice de la revue de politique internationale L’Europe Nouvelle (1922-1934), féministe engagée pour l’obtention du droit de vote des Françaises (1934-1937), résistante par la plume pendant la Seconde Guerre mondiale, spécialiste en polémologie (étude des conflits), en irénologie (science de la paix) et  voyageuse infatigable (1945-1975), et à partir de 1979 jusqu’à son décès, députée européenne. 
 
Four Corners Photo 2 : Portrait de Louise Weiss, directrice de L’Europe Nouvelle.
 
 
Cornélio Procópio Photo 3 : L’espace Rohan était rempli par 400 jeunes lors de cette journée dédiée aux scolaires.
 
Le Directeur des affaires culturelles, M. Denis Woelffel, a chaleureusement accueilli les jeunes et les enseignants, ainsi que l’adjoint à la culture, M. François Schaeffer. Après avoir présenté le programme de la journée, il les a invités à considérer « l’ouverture d’esprit dont cette femme a fait preuve tout au long de sa vie comme le montrent  ses multiples facettes ». La directrice des musées, Mme Emmanuelle Thomann, a souligné « la force de caractère de cette femme qui s’est engagée pour le respect des droits humains ». 
 
 
Photo 4 : M. Denis Woelffel, Directeur des Affaires culturelles, a accueilli les élèves et leurs professeurs.
Puis Mme Claire Le Van, enseignante de philosophie, référente UNESCO, et conservatrice adjointe au musée, chargée de mission pour la promotion de la vie et de l’œuvre de Louise Weiss, a prononcé une conférence intitulée : « Louise Weiss, femme libre, femme de paix, bienfaitrice de Saverne ». Ainsi, les élèves ont pu découvrir que Louise Weiss s’est audacieusement inventé une trajectoire de vie libre, émancipée des conditionnements sexistes de son époque. La conférencière a insisté sur le fait que « Louise Weiss a mené tous ses combats au nom de son idéal de paix ». 
 
 
Photo 5 : Mme Le Van présente une conférence pour montrer la diversité des engagements de Louise Weiss.
 
Une saynète sur cette grande Européenne, écrite par l’enseignante, tournée avec le documentariste René Letzgus et interprétée par des élèves de la spécialité « Humanités : Littérature et Philosophie » du Lycée du Haut-Barr a été diffusée sur grand écran. Les élèves de THLP ont en effet travaillé sur ce projet depuis la rentrée, et ils ont ainsi pu voir l’aboutissement de leur travail sur écran géant.
 
 
Photo 6 : Louise Weiss, une femme libre de son destin ; ici sur l’écran, Clara Guenec (THLP).
 
 
Photo 7 : Auxane Frejouan-Chelouti (THLP) interprète Louise Weiss, directrice de L’Europe Nouvelle.
 
Puis, l’écoute d’une chanson intitulée « Louise Weiss au collier de perles blanches », dont les paroles ont été écrites par l’enseignante, a été interprétée par Mme Laura Eichert, ancienne élève, avec un magnifique diaporama réalisé par Mme Isabelle Gourmelon, ce qui a créé une ambiance forte et touchante, où l’émotion était vive. 
 
 
Photo 8 : Les élèves s’amusent pendant la brève pause : l’ambiance est au RDV !
 
Après une brève pause, c’est l’ancienne conservatrice, Mme Gabrielle Feyler qui a présenté une conférence sur « la place de Louise Weiss dans l’histoire des féminismes », agrémentée de la lecture de textes de Louise Weiss par trois actrices de la Compagnie Les Méridiens.
 
 
Photo 9 : Conférence de Mme Gabrielle Feyler sur les combats féministes de Louise Weiss.
 
Les élèves ont pu ainsi apprendre que « Louise Weiss a organisé des coups d’éclat médiatiques pour faire connaître son combat en faveur du suffrage féminin ». 
 
 
Photo 10 : Les actrices de la Compagnie Les Méridiens.
 
Après la pause méridienne, les élèves ont découvert la magnifique toile de l’artiste Marie-Jo Dalloz intitulée : « L’Europe avec des fleurs », ainsi que les expositions mises à leur disposition : « Louise Weiss, itinéraire d’une Européenne engagée », en version française et trilingue, dont le commissaire d’exposition, M. Etienne Deschamps, est historien au Service de la recherche du Parlement européen et a travaillé en collaboration avec M. Ludovic Delépine, directeur des Archives du Parlement européen, pour la réalisation des panneaux de l’exposition et des livrets d’accompagnement, avec le soutien d’Anne Sander, députée européenne et questeure au Parlement européen. 
 
 
Photo 11 : Exposition « Louise Weiss, itinéraire d’une Européenne engagée » de M. Etienne Deschamps.
 
Certains élèves ont pu bénéficier d’une visite guidée de l’exposition : « Louise Weiss et Simone Veil : destins croisés », conçue par Mme Claire Le Van pour le centenaire de la Société des membres de la Légion d’honneur, en partenariat avec France Affiche à Singrist. 
 
 
Photo 12 : Exposition « Louise Weiss et Simone Veil : destins croisés », conçue par Mme Le Van, montée avec Mme Dudt, du service culturel, dans le grand hall d’accueil de l’Espace Rohan.
 
L’après-midi a été consacrée tout d’abord à la présentation par M. Thomas Vetter, chef d’entreprise et tailleur de pierres, M. Richard Vetter, consultant, et M. Jean-Luc Hattemer, sculpteur, de la statue augmentée de Louise Weiss et de l’application Living Places. Les élèves du lycée du Haut-Barr leur ont posé des questions, un débat stimulant en a résulté. 
 
 
Photo 13 : Dialogue avec les acteurs de la statue augmentée de Louise Weiss.
 
 
Photo 14 : Les élèves du lycée du Haut-Barr posent des questions qu’ils ont préparées. 
 
M. Richard Vetter a ensuite permis à l’auditoire de voir un témoignage filmé des élèves de THLP de l’année scolaire précédente relatant qui est Louise Weiss à leurs yeux, puis d’entendre la voix reconstituée de Louise Weiss en se rendant sur l’application Living Places.
 
 
Photo 15 : Ecoute des paroles reconstituée de Louise Weiss.
 
Puis, les actrices de la Compagnie Les Méridiens ont offert une lecture de textes de Louise Weiss, sélectionnés  par Mme Claire Le Van. Il s’agissait à travers ce recueil de textes de montrer comment la guerre a percuté la vie de Louise Weiss et comment elle est devenue actrice de paix.
 
 
Photo 16 : Textes choisis interprétés par des actrices de la Compagnie Les Méridiens.
 
Enfin, Mme Odile Gozillon-Fronsacq, docteure en histoire du cinéma et fondatrice de la cinémathèque MIRA (Mémoire des Images réanimées d’Alsace), accompagnée par sa collègue Mme Christiane Sibieude, a présenté puis projeté deux films documentaires de Louise Weiss sur le Liban et la Chine. La force des images et les messages transmis étaient de toute beauté : Louise Weiss se fait apologue de la richesse de la diversité culturelle, mais dénonce les dérives, notamment le prétendu « grand bond en avant » de Mao qui conduit à des pratiques inhumaines. A la fin de cette journée intense et variée, les élèves sont repartis avec un petit livret, projet UNESCO 2018 du lycée du Haut-Barr, dont la page de garde est illustrée par l’artiste et affichiste Kaviiik (1946-2021), pour continuer à approfondir leurs connaissances sur Louise Weiss et ses engagements humanistes. 
 
 
Photo 17 : Fascicule « Louise Weiss, itinéraire d’une Européenne engagée, du Parlement européen, et fascicule « Louise Weiss, une femme de paix »  (2018) réalisé par les élèves du Lycée du Haut-Barr.
 
 
Photo 18 : Exposition trilingue du Parlement européen, sur Louise Weiss en salle Marie-Antoinette au Château des Rohan.