Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

 
Photo N. 1 : De gauche à droite - Francis Matter, AuxaneFrerejouan-Chelouti, Julienne Réveillère, Mathilde Wilt, Camille Veit, Mélanie Arziman, Claire Le Van, Tess Howald, Florentine Debusscher, Laure Michel, Clara Guenec, Hélène Koehl, Emmanuelle Thomann.
 
Ce vendredi 14. 01.2022, les élèves de terminale « Humanités : Littérature et Philosophie » du lycée du Haut-Barr ont bénéficié, au musée des Rohan de Saverne, d’une escapade poétique et musicale sur le thème de l’amour idéalisé de Dante Alighieri envers Béatrice, sa gente dame. Ce spectacle était composé autour de six eaux-fortes du peintre Alfredo Müller illustrant la Vita Nuova, œuvre de jeunesse de Dante, écrite entre 1293 et 1295. 
 
Après un mot d’accueil chaleureux de la directrice du musée, Mme Emmanuelle Thomann, les élèves ont eu la chance d’être entraîné dans un monde artistique fascinant, où poésie, gravures et musique se répondaient. Pendant plus d’une heure, les élèves, accompagnés par leur enseignante de philosophie, Mme Claire Le Van, se sont évadés loin des brumes et de la grisaille de cette journée hivernale vers des espaces artistiques lumineux et inspirants. 
 
Photo 1 : Les élèves du lycée du Haut-Barr avec leur enseignante de philosophie, entourant le président du Rotary Club, devant l’exposition : « Louise Weiss et Simone Veil : destins croisés », au cinécubic de Saverne.
 
Dimanche 28 novembre 2021, au cinécubic de Saverne, le film « Simone Veil, le voyage du siècle » d'Olivier Dahan, a été présenté en avant première par le Rotary Club de Saverne, présidé par Daniel Arbogast, pour récolter des fonds pour l’association « Espoir en tête » qui soutient la recherche sur les maladies du cerveau. Les rotariens et leurs amis sont venus nombreux pour soutenir cette belle action de solidarité lancée depuis 2006, organisée depuis 2009 par Nelly Tsokanis, soutenue depuis cette année par Camille Beltzung. Nelly Tsokanis a prononcé un discours d’ouverture très touchant, rappelant l’importance de ces actions solidaires, puis Camille Beltzung a présenté le film.
 
Photo N. 1 : Les 10 élèves acteurs de THLP, avec Mme Le Van, M.  Letzgus (au centre) et M. Haas.
 
 Le mardi 9 novembre 2021 restera un jour marquant pour les 10 élèves de THLP (Terminale « Humanités : Littérature et Philosophie ») qui, pour la première fois de leur vie, ont été filmés de manière professionnelle par le documentariste René Letzgus et son équipe. 
 
Photo 1 : visuel des Journées Louise Weiss sur les grilles du Château des Rohan : portrait de l’artiste Kaviiik. 
 
Vendredi 19 novembre 2021, quatre cents élèves, issus de quatre établissements scolaires de Saverne (lycée du Haut-Barr, lycée Leclerc, collège des Sources, collège Poincaré), ainsi que du collège Simone Veil de Herrlisheim, ont pu bénéficier d’une journée d’étude, organisée par la Ville de Saverne et les services culturels, pour découvrir la vie et l’œuvre de Louise Weiss (1893-1983), « qui a généreusement fait de notre Ville sa légataire universelle », ainsi que le rappelle le maire, M. Stéphane Leyenberger. L’objectif de cette journée était de faire connaître aux jeunes participants, dont trois classes du lycée du Haut-Barr (TG1, TG2 et THLP) inscrites dans le projet par Mme Claire Le Van et accompagnées par Mmes Isabelle Gourmelon, Laura Cousandier, Virginie Marie, Caroline Freys-Autret et Laetitia Walther, l’histoire atypique et remarquable de cette pionnière de l’idée européenne dans l’entre-deux-guerres, qui fût aussi directrice de la revue de politique internationale L’Europe Nouvelle (1922-1934), féministe engagée pour l’obtention du droit de vote des Françaises (1934-1937), résistante par la plume pendant la Seconde Guerre mondiale, spécialiste en polémologie (étude des conflits), en irénologie (science de la paix) et  voyageuse infatigable (1945-1975), et à partir de 1979 jusqu’à son décès, députée européenne. 

 
 
Photo N. 1 : Le mémorial du Général de Gaulle : la croix de Lorraine, avec une citation inscrite sur le mur en contrebas :
« En notre temps, le seule querelle qui vaille, c’est celle de l’Homme, c’est l’Homme qu’il s’agit de sauver, de faire vivre et de développer ».
 
Auxane Frerejouan-Chelouti et Laure Michel, élèves de terminale HLP, accompagnées par Mme Claire Le Van, enseignante en philosophie, représentent le lycée du Haut-Barr.
 
« Nous avons eu le bonheur d’être invitées par M. Charles Haas, président d’honneur de la SMLH, section du Bas-Rhin, le samedi 16. 10. 21, pour participer au rassemblement annuel de la Vème Cohorte au Mémorial du Général de Gaulle à Colombey-les-deux-Eglises. La Vème Cohorte, créée par Napoléon Bonaparte, regroupe huit départements : Belfort, Haut-Rhin, Bas-Rhin, Vosges, Moselle, Meurthe et Moselle, Haute-Marne, Meuse. Levées à 3h 45 pour un départ à 4h 45 devant la gare de Saverne, nous étions très motivées pour découvrir ce lieu chargé d’histoire. Conduits par M. Bernard Demange, président du comité de la Légion d’honneur d’Alsace centre, nous avons effectué 4h de trajet en voiture, dont la dernière partie dans une brume épaisse, pour arriver à 8h 45 au Mémorial, avec un fléchage assuré par un peloton de gendarmerie. Un petit-déjeuner nous attendait.
 

 

Visages peints par les élèves de THLP (spécialité : « Humanités : Littérature et Philosophie) du lycée du Haut-Barr pour la semaine de la santé mentale.

 
Photo N. 1 : Les élèves de THLP, devant leur œuvre « Les visages de la différence », exposée dans le hall d’entrée du Château des Rohan, en présence de Céline Widemann, artiste plasticienne, Françoise Batzenschlager, adjointe en charge des affaires sociales, et Claire Le Van, enseignante de philosophie.
 
Dans le cadre des actions menées lors de la semaine sur la santé mentale organisées par la ville de Saverne, les élèves de terminale de la spécialité : « Humanités : Littérature et Philosophie » du lycée du Haut-Barr ont conçu en cours de philosophie avec Claire Le Van, professeure de philosophie, une fresque sur « les visages de la différence ». Ils ont bénéficié des conseils experts de l’artiste plasticienne, Céline Widemann. Cette fresque a été exposée dans le hall d’entrée du Château des Rohan avec des panneaux explicatifs.



Photo 1 : L'équipe à l'hôtel National des Invalides.

« J'ai adoré les Olympiades de la jeunesse organisée par la Société des membres de la Légion d'honneur (SMLH), dans le cadre des actions menées pour célébrer le centenaire de cette association prestigieuse et  en raison de l'affiliation du lycée au réseau des écoles associées à l'UNESCO (ce qui implique la participation à des actions pédagogiques innovantes). Je suis très fière d'avoir été sélectionnée, grâce à Mme Le Van, mon enseignante de philosophie qui est référente UNESCO, pour représenter, avec mon camarade Antoine Herr, le lycée du Haut-Barr. Cette sélection s'est faite, car nous sommes élève de HLP, en effet ce projet demande un esprit humaniste qui est au cœur de cette spécialité. J'ai trouvé que les Olympiades de la jeunesse étaient une formidable aventure humaine qui m'a permis de rencontrer de très belles personnes, notamment au sein de mon équipe : d'autres jeunes issus de parcours différents du nôtre ; mais aussi des adultes encadrants de la SMLH vraiment attentionnés envers chacun d'entre nous, qui nous ont motivé, aidé, accompagné : Roland Sinteff, Charles Haas, Cyrille Schott, Philippe Navarre... Un grand merci à eux.