Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

René char : « Dans nos ténèbres, il n’y a pas une place pour la Beauté. Toute la place est pour la Beauté ».
Le dernier jour avant les vacances de la Toussaint, donc avant le confinement, trois classes du lycée (les TG1, puis les THLP et les 1HLP) ont pu se rendre au musée du Château des Rohan pour découvrir dans la grande galerie les œuvres exposées du peintre européen  Alfredo Müller. Ces sorties pédagogiques s’effectuent dans le cadre de leur cours de philosophie avec Mme Le Van, accompagnée par ses collègues Isabelle Gourmelon, Edwige Laneres et Nicolas Saint-Eve. L’objectif est de donner aux élèves une culture esthétique pour enrichir leurs réflexions sur l’art et le temps, les expressions de la sensibilité, les séductions de l’art, autant de notions au programme.
Photo N° 1 : Les TG1 accompagnés par leur enseignante de philosophie près de la toile : « Natura morta con maschera », nature morte au masque (thématique d’actualité !)
 

Quatre intervenants de Cartooning for Peace, Camille Pimenta Galvani, Anne Lourdin, Myriam Ibrahim et Pierre Pauma, journaliste et caricaturiste, sont venus rencontrer les élèves de Terminale et Première de la Spécialité « Humanités : Littérature et Philosophie », dans le cadre de leur cours de Philosophie avec Mme Le Van, vendredi 02. 10. 2020, avec le soutien de Mme Gourmelon et M. Saint-Eve, pour célébrer la « journée internationale de la non-violence » en l’articulant à la promotion de la liberté d’expression, droit fondamental.

 
Photo 1 : Les élèves de Première HLP devant l’exposition prêtée par Cartooning for Peace, en présence des quatre intervenants et des enseignants, tenant les lettres « journée internationale de la non-violence », pour inscrire cette journée de réflexion dans la perspective de la promotion d’une « culture de la paix ».
Lien du livret pédagogique d’accompagnement de l’exposition :
Pour préparer cette journée, les élèves ont reçu une photocopie du livret pédagogique et ont découvert l’exposition, en lisant attentivement les panneaux et en les commentant.
Une cérémonie haute en symboles pour l’inauguration de l’exposition 
« Guerre et Paix dans les Balkans- Fraternité et Reconstruction »
 
Ce vendredi 25/09/2020 à 10h 30, un groupe d’invités (en nombre restreint en raison des règles sanitaires), ainsi que le groupe des terminale HLP, se sont retrouvés au Musée de Saverne, en salle Roger Lutz, pour admirer la magnifique exposition réalisée l’année dernière en collaboration avec une soixantaine d'élèves du Lycée du Haut-Barr, intitulée «Guerre et Paix dans les Balkans- Fraternité et Reconstruction». 
Photo N° 1 : Photo de groupe à la fin de l’inauguration.
 
 
Remise du prix à Paris
 
Le jeudi 06 février 2020, une équipe composée de Mme Marie-Laure Jundt, présidente du Comité Alsace du Nord de la Société des Membres de la Légion d’Honneur, Mme Claire Le Van, référente UNESCO du lycée du Haut-Barr, Mlle Lucie Muller, lycéenne en TS, M. Arnaud Schaeffer, élève de première, et M. Hasan Dogu, membre de l’association « Cultures et Religions » de Saverne - a été accueillie à l’Hôtel National des Invalides à Paris, dans la prestigieuse salle des Boiseries, pour recevoir de l’Amiral Coldefy, président de la SMLH, le prix lauréat « l’Honneur en action » 2019. Quatre-vingt quatorze projets ont été soumis au jury de sélection de la SMLH et 15 ont été retenus, dont le projet UNESCO « Transmettre une culture de la paix à des jeunes ». Dans son allocution, l’Amiral Coldefy a souligné que les lauréats avaient été sélectionnés pour « la constance de leur engagement humaniste, au service des droits humains, et pour leur volonté de transmettre des valeurs citoyennes au moyen d’une chaîne intergénérationnelle ». 

 

Dans le cadre de leur cours de philosophie sur le fait religieux, une classe de TES du Lycée du Haut-Barr, suite à la profanation du cimetière de Wetshoffen de décembre dernier, a bénéficié d’une réflexion sur l’importance de transmettre la mémoire de la Shoah. 

Deux acteurs de la guerre dans l’ex-Yougoslavie (1992-1995), sont venus témoigner auprès des jeunes du lycée du Haut-Barr, dans le cadre des ateliers UNESCO mis en œuvre cette année.