Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

 
Photo N. 1 : De gauche à droite : M. Cyrille Schott, Antoine Herr, Mme Claire Le Van, Mme Fernanda Gabriel, Laure Michel, Cécile Campisi, Clara Guenec, Mme Marie Fontanel.
 
 
Lundi 27 juin, une équipe d’élèves représentants le lycée du Haut-Barr de Saverne, composée de Clara Guenec, Laure Michel, Cécile Campisi et Antoine Herr, accompagnés par leur enseignante de philosophie Mme Claire Le Van, référente UNESCO du lycée, ont été invités par Mme Fernanda Gabriel, présidente de la Maison de l’Europe Strasbourg Alsace, pour participer à la soirée de clôture du Festival du cinéma et des cultures européennes à Strasbourg organisé par la MESA avec le soutien de Mme Marie Fontanel, Ambassadrice, représentante permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe. 

Photo N. 1 : Les TG1 et les THLP, avec leurs accompagnatrices, Mme Claire Le Van, Mme Laura Cousandier, Mme Caroline Freys-Autret, Mme Morgane Montembault, et Mme Marie-Laure Jundt, sur les escaliers du Jardin des Quatre-Colonnes du Palais Bourbon. Ils ont pu visiter l’Assemblée nationale grâce à l’invitation de M. Patrick Hetzel, député de circonscription.


Après deux reports consécutifs en raison des restrictions sanitaires, le projet de sortie sur une journée à Paris, en récompense du très bel engagement des lycéens du Haut-Barr dans les projets pédagogiques Unesco, a pu avoir lieu ce printemps. Cette journée organisée par Mme Claire Le Van, enseignante de philosophie et référente Unesco de l’établissement, aidée par ses collègues Mme Laura Cousandier, enseignante en sciences physiques, Mme Caroline Freys-Autret, enseignante d’histoire et géographie, et Mme Morgane Montembault, gestionnaire du lycée, s’est effectuée en partenariat avec la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH), si bien que Mme Marie-Laure Jundt, présidente du comité d’Alsace du Nord, a été également accompagnatrice de la sortie.

 

 
Cornélio Procópio Photo 1 : Page de garde du fascicule : « Louise Weiss et Simone Veil : deux grandes Européennes ».
 

*Le Lycée du Haut-Barr collabore depuis cinq années consécutives avec la SMLH

 
Le vendredi 29 avril restera une date marquante pour les élèves de THLP, TG2 et TG1 du lycée du Haut-Barr. Cela fait deux années scolaires consécutives qu’ils se sont engagés dans les préparatifs de la commémoration du centenaire de la Société des membres de la Légion d’honneur.
 
Photo 1 : Mélétos (Ruben Chehadi), sur un piédestal, met injustement en accusation le philosophe Socrate (Gérard Mascot).
 
Après avoir étudié l’œuvre de Platon dans leur cours de philosophie avec Mme Claire Le Van et Mme Elise Picogna, les élèves des classes de TG2, THLP et 1HLP ont eu la chance de pouvoir se rendre à la CSC du Fossé des Treize à Strasbourg pour assister à une représentation de l’Apologie de Socrate interprétée par la Compagnie des amis de Platon, accompagnés par leurs deux enseignantes de philosophie, avec Mme Cécile Lémius et Mme Laetitia Walther. Les élèves étaient intrigués sur la façon dont un texte de philosophie pouvait être mis en scène, et ce, d’autant plus que ce dialogue porte sur un sujet ardu, à savoir le procès injuste de Socrate en 399 avant J. C. 

 

 

 
Photo 1 : Les TG1 devant l’exposition avec les trois enseignantes, lors de la première séance de présentation.
 
Ce vendredi 04 mars 2022, les élèves de TG1, TG2 puis THLP ont pu découvrir, lors de séances de deux heures consécutives, animées par Laetitia Walther, Claire Le Van et Caroline Freys-Autret, respectivement professeures de religion, de philosophie, et d’histoire-géographie, l’exposition située dans le grand hall d’accueil du lycée du Haut-Barr, dédiée à la personnalité d’Adélaïde Hautval (1905-1988) et intitulée : « Rester humain » - interpellation qui reçoit une résonnance tout à fait particulière au vu du contexte international actuel. Adélaïde Hautval a été déclarée Juste parmi les Nations en 1965. Elle est une médecin psychiatre alsacienne, qui a été déportée en tant qu’ « amie des Juifs », et qui a mis en œuvre une résistance face à la barbarie nazie au cœur même de l’univers concentrationnaire. Pendant plus de trois ans de détention dans différentes prisons puis camps de concentration, elle n’aura de cesse de sauver des vies, soutenir le moral des déportées, adoucir autant que possible leur terrible sort. Son courage, sa détermination sans faille, sa lucidité, son humilité, sa fidélité à ses valeurs profondément humanistes, forcent l’admiration.
 
rencontres avec femmes ukrainiennes Photo N. 1 : De gauche à droite - Francis Matter, AuxaneFrerejouan-Chelouti, Julienne Réveillère, Mathilde Wilt, Camille Veit, Mélanie Arziman, Claire Le Van, Tess Howald, Florentine Debusscher, Laure Michel, Clara Guenec, Hélène Koehl, Emmanuelle Thomann.
 
Ce vendredi 14. 01.2022, les élèves de terminale « Humanités : Littérature et Philosophie » du lycée du Haut-Barr ont bénéficié, au musée des Rohan de Saverne, d’une escapade poétique et musicale sur le thème de l’amour idéalisé de Dante Alighieri envers Béatrice, sa gente dame. Ce spectacle était composé autour de six eaux-fortes du peintre Alfredo Müller illustrant la Vita Nuova, œuvre de jeunesse de Dante, écrite entre 1293 et 1295. 
 
Après un mot d’accueil chaleureux de la directrice du musée, Mme Emmanuelle Thomann, les élèves ont eu la chance d’être entraîné dans un monde artistique fascinant, où poésie, gravures et musique se répondaient. Pendant plus d’une heure, les élèves, accompagnés par leur enseignante de philosophie, Mme Claire Le Van, se sont évadés loin des brumes et de la grisaille de cette journée hivernale vers des espaces artistiques lumineux et inspirants. 
 
Four Corners Photo 1 : Les élèves du lycée du Haut-Barr avec leur enseignante de philosophie, entourant le président du Rotary Club, devant l’exposition : « Louise Weiss et Simone Veil : destins croisés », au cinécubic de Saverne.
 
Dimanche 28 novembre 2021, au cinécubic de Saverne, le film « Simone Veil, le voyage du siècle » d'Olivier Dahan, a été présenté en avant première par le Rotary Club de Saverne, présidé par Daniel Arbogast, pour récolter des fonds pour l’association « Espoir en tête » qui soutient la recherche sur les maladies du cerveau. Les rotariens et leurs amis sont venus nombreux pour soutenir cette belle action de solidarité lancée depuis 2006, organisée depuis 2009 par Nelly Tsokanis, soutenue depuis cette année par Camille Beltzung. Nelly Tsokanis a prononcé un discours d’ouverture très touchant, rappelant l’importance de ces actions solidaires, puis Camille Beltzung a présenté le film.