Lycée du Haut-Barr

- 67700 Saverne -

 L'Edito d'Alexia

Une seconde. Une minute. Une heure. Chaque moment est compté, cadré, régulé. Les jours alternent entre répétition et ennui, interrompus par des moments d' exception et de gaieté. Le temps est subjectif et notre représentation linéaire occidentale peut nous mener vers une vision chronophage, nous empêchant de profiter du monde qui nous entoure.
Beaucoup suivent un chemin individuel tracé sans vraiment lever la tête. Et s’ils bousculent un semblable, les yeux une fraction de seconde écarquillés ce n’est que pour replonger dans une routine monotone. Il y a des personnes qui se réveilleront en sursaut et qui verront d’autres chemins rencontrer le leur.
Ils décideront alors de partager le sentier se rendant compte de la richesse qu’apporte une sincère compagnie. Nous avons tous des progrès à faire, des révélations soudaines qui nous sortent d’un sommeil plus ou moins long. Le réveil est possible pour tous ceux qui le veulent et cela commence par de simples curiosités. En ce mois de mars, le club journal vous propose une 3e édition originale qui éveillera vos pensées. Alors pourquoi ne pas commencer par feuilleter ces pages colorées ?

 L’Edito d’Alexia, Rédactrice en chef

Nous traversons actuellement une crise sanitaire qui modifie les habitudes de chacun d’entre nous. Ces conditions particulières nous contraignent à dissimuler nos visages derrière un masque bien que notre nature profonde semble plutôt de rechercher l’expression. C’est pourquoi il nous arrive au lycée d’imaginer quel sourire étranger peut nous être masqué. On mesure alors combien il est difficile de concilier protection sanitaire et santé mentale de chaque citoyen. Mais la solution pour échapper à une vision pessimiste, n’est pas de se réfugier sur un paquet de bonbons, un écran, ou n’importe quelle autre consolation temporaire. En ce début d’année 2022, le journal du lycée est le meilleur réconfort pour ouvrir l’appétit aux curieux ! Pour mieux répondre auxcrises, nous devons tous, cultiver notre esprit pour observer la vallée depuis un haut sommet.
 
Très bonne lecture à tous !
 
L’équipe de rédaction : Alexia, Lara, Zoé, Lili, Lou-Ann, Ianis, Nicolas, Eliott, Emma et Anouk pour les magnifiques illustrations, accompagnés par Cécile DERNELLE, Evalie STAROWICZ et Sylvain ZIMMERMANN. Merci à Laura COUSANDIER et Matthieu ROHMER, pour leur participation sans réserve à la réalisation de ce numéro.


L’Edito d’Alexia, Rédactrice en chef

En cette nouvelle année scolaire, tous les espoirs semblent permis, c’est pourquoi nous vous présentons un journal riche en découvertes et porteur de nouveautés. Les journalistes accoutumés ou les nouvelles recrues ont usé de leur capacité d’écriture afin de répondre aux attentes de chacun. Cette édition présente une diversité attrayante d’articles, qui, nous l’espérons, vous surprendra jusqu’à la dernière page.
 
Très bonne lecture à tous !

En cette fin d’année scolaire, malgré les épreuves que certains d’entre nous doivent encore affronter, la dernière édition envisage notre avenir avec optimisme afin de retrouver toutes nos forces. Notre actualité traitera doncde notre perception au corps, avec un détour vers l’espace avant de revenir sur notre chère Terre en parlant de son avenir. Ces pages termineront sur un peu de musique et quelques vers pour un avant-goût de vacances empli de rêves car tous les sentiers mènent à de belles promesses d’avenir.

 

 

Vortex polaire,

Paralysante, nous devons pourtant nous réjouir de la venue de la neige . Quelles conséquences observables chez nous ? Page 1.

Dites-le avec des fleurs... ,

Comment pro ter de la Saint-Valentin sans gâcher la fête ? Les roses ont aussi des épines...Page 2.

Environnement,

Le dérèglement climatique : pire ennemi ou rappel à l’ordre? Page 4.

Actualités

EDITORIAL

En dépit de nos dif cultés, des incertitudes et des angoisses qui nous envahissent assez souvent, nous souhaitons vous informer, au-delà de la crise sanitaire, de ce qui fait notre quotidien. Aussi, des thèmes très différents comme la neige, la Saint Valentin et l’environnement nous ont paru essentiels à observer ce trimestre.